Les réseaux de la malbouffe

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Connaissons-nous l’origine des aliments de notre assiette ? Est-on sûr qu’ils ont été analysés avec précision ? Evidemment non, les récentes affaires et les futures à venir nous prouvent que nous avons perdu tout contrôle de la chaine alimentaire.

Les réseaux de la malbouffe

 

Géraldine Meignan nous plonge au cœur des réseaux de la malbouffe : d’un côté les filières du crime organisé, les entreprises qui ferment les yeux par opportunisme… de l’autre les brigades criminelles qui traquent la viande avariée dans les abattoirs, les inspections aux frontières impuissantes à vérifier plus de 3% des porte-conteneurs qui les traversent…

Au-delà du constat, le livre dénonce : le manque de transparence en France  lorsqu’il s’agit de sécurité alimentaire ; le manque de courage des entreprises incapables de protéger les lanceurs d’alerte, ceux qui sont prêts à dénoncer des actes de malveillance ou de négligence ; la puissance des lobbies à Bruxelles qui freinent des quatre fers lorsqu’il s’agit de renforcer la législation et protéger le consommateur ; l’hypocrisie  des politiques qui attendent la survenue d’une crise pour passer à l’action ; l’ambiguïté des magistrats prompts à condamner des cadres de l’industrie mais pas les services de l’État y compris quand les faits sont accablants ; le double jeu des laboratoires. Une enquête unique et sans concession.

La deuxième partie du livre donne des clés au lecteur pour naviguer dans les méandres de la malbouffe (déjouer les pièges de l’industrie, identifier l’origine d’un produit, faire le tri etc.).

 

Les réseaux de la malbouffe Géraldine Meignan

 

 

Les réseaux de la malbouffe

Géraldine Meignan, grand reporter à L'Expansion, enquête depuis des années sur ces réseaux opaques et ces trafics illégaux; elle a suivi de près le scandale des aliments chinois empoisonnés ou l'affaire de la viande de cheval. En exclusivité, quelques extraits édifiants de son livre, Les Réseaux de la malbouffe (à paraître, éd. J.-C. Lattès).  

 

Les réseaux de la malbouffe

Publié dans Lire

Commenter cet article

Denis 23/10/2016 05:43

Une solution prendre nos bicyclettes, battre la campagne à la recherche d'un agriculteur "bio", remplir les sacoches et pédaler comme un dératé pour se mettre aux fourneaux...
Dans les supermarchés : plus aucune chance de se faire avoir !