Le Sentier des Pèlerins

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Voilà une agréable boucle d’environ 10 km qui chemine à travers prés et vergers en passant par le village de Thal, le Kirchberg ainsi que le magnifique site du Morstsberg, menacé par le projet de liaison routière départementale RD18 - A4 Lorentzen Bitche…

Départ du circuit au chêne de Rimsdorf. Photo : JLS

Départ du circuit au chêne de Rimsdorf. Photo : JLS

Le chêne pédonculé : il fait partie de ces arbres que l’on nomme ‘Napoléon’ car ils possèdent une forme trapue et cela fait penser à la silhouette de Napoléon lui-même. Il porte un branchage tout à fait extraordinaire, cette frondaison plus que dense et son large pied correspondent très bien à ce qualificatif de napoléon. Son âge : 300 ans et quelques !

Source : https://krapooarboricole.wordpress.com/2008/12/29/chene-napoleon-rimsdorf-bas-rhin/

Photos : JLS
Photos : JLSPhotos : JLS

Photos : JLS

La commune est située dans la région naturelle de l'Alsace Bossue, à proximité de la sortie 43 de l'autoroute A4.

Les armes de Rimsdorf se blasonnent ainsi : « D'azur au piège à loup d'argent posé en bande. ».

Le Sentier des Pèlerins
Photo : JLS

Photo : JLS

La Bryone : C'est une plante grimpante des haies, aux baies rouges et noires. Sa racine charnue est 'amylacée' et fortement purgative.

Au XIIe siècle, le navet du diable passe pour augmenter la tolérance à l'alcool. Toujours au XIIe siècle, Hildegarde de Bingen indique : « Pour se garantir de l'ivresse, boire du jus de bryone avec autant de vinaigre, ainsi toute la semaine on ne sera point ivre »…

Photos : JLS
Photos : JLS

Photos : JLS

Le Paon du jour : A nul autre pareil, et donc aisément reconnaissable sans confusion possible, Aglais io doit son nom à ses 'ocelles' (les taches circulaires colorées assimilables à des yeux), lesquels rappellent l'ornementation des plumes de paon. Ce papillon fait partie des "Vanesses", et à ce titre il relève des Nymphalidae, Famille de Lépidoptères la mieux représentée en France avec plus de 130 espèces.

Un beau spécimen de saule... Photo : JLS

Un beau spécimen de saule... Photo : JLS

Le Sentier des Pèlerins

L'Epilobe à grandes fleurs (Epilobium hirsutum) encore appelée épilobe hirsute. C'est une grande plante formant souvent des colonies, aux feuilles sessiles, en partie engainantes, dentées, aux fleurs pourpres sur de longs pédoncules à l'aisselle des feuilles et à 4 pétales très échancrés, en grappes feuillues.

Elle est appelée aussi Epilobe hérissé en raison des poils hérissés qui parcourent sa tige. Les poils des aigrettes de ses graines furent un temps exploités pour tenter de remplacer la culture du coton mais sans succès.

Le Sentier des Pèlerins

La Bugrane épineuse (Ononis spinosa) : Son nom Ononis spinosa vient du mot grec « onos », âne, et de oninemi qui signifie qui plaît aux ânes, car ceux-ci apprécient particulièrement en manger. De plus comme la deuxième partie de son nom l’indique (spinosa signifie épineuse en latin), les ânes l'apprécient également car la présence d'épines leur permet de s'y gratter le dos.

L’appellation "Arrête-Bœuf" évoque la résistance des racines lors du passage de la charrue. La bugrane épineuse forme des sous-arbrisseaux ligneux vivaces et épineux, aux rameaux pouvant s’élever jusqu'à 60cm. Elle se retrouve principalement dans les terres calcaires, dans les prairies, les talus et les digues. Elle fleurit de juin à aout et ses fleurs sont généralement de couleur blanc rosé, parfois blanches ou lilas, de type papilionacées.

Elle est utilisée et phytothérapie, principalement pour des affections des reins et de la vessie.

Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS

Photos : JLS

Vergers : Les prairies, vergers, zones humides et zones boisées situées en Alsace Bossue entre Mackwiller et Thal-Drulingen hébergent une faune et une flore tout à fait exceptionnelles. Les pelouses calcicoles sont riches en orchidées et autres phanérogames rares. Les vergers traditionnels et les grandes zones de prairies utilisées de manière extensive constituent des habitats pour de nombreuses espèces de lépidoptères et d'oiseaux menacés.

Photos : JLSPhotos : JLS
Photos : JLS

Photos : JLS

Le Village de Thal : L’histoire de Thal-Drulingen est liée à celle de Berg. Ce sont les habitants du Kirchberg qui ont fondé ce village. Thal-Drulingen faisait autrefois avec Berg une semi-communauté.

En alsacien comme en allemand, la signification de ces deux mots est : Berg, « la montagne » et Thal, « la vallée ». Berg est situé plus bas (et plus au sud) que Thal L'explication réside dans le fait que Berg était initialement situé sur la côte du Kirchberg mais, au XVIe siècle ses habitants choisirent de reconstruire leur village un peu plus bas, dans la vallée de Muhlgraben.

Au XIIIe siècle, une partie de ses habitants, lassés de leurs difficiles conditions de vie, avaient choisi de migrer un peu plus au nord et au pied du mont, pour y fonder Thal. Aujourd’hui Berg « la montagne » est situé au fond d’une vallée, plus bas que son voisin Thal « la vallée ».

Le Sentier des Pèlerins

Les armes de Thal-Drulingen se blasonnent ainsi : « Coupé : au premier de sable à l'aigle bicéphale d'argent, becquée et membrée d'or, lampassée de gueules, au second d'argent aux deux coupeaux de sinople mouvant de la pointe. »

Photo : JLS

Photo : JLS

La Chapelle du Kirchberg : Le Kirchberg, une des plus anciennes églises d'Alsace, est le sujet de prédilection pour les peintres amateurs de la région lorsqu'il vont sur le motif.

Le site sur lequel se trouve l'église dédiée à saint Martin est des plus remarquables. La construction de la tour ronde remonte au XIIe siècle, le choeur gothique date des XIVe et XVe siècles.

Les dommages subis au cours de la dernière guerre ont été réparés et le site a maintenant retrouvé son exceptionnel attrait. De nombreux chemins de randonnée ont été aménagés, ainsi qu'une aire de pique-nique.

Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt

Photos : Jean-Louis Schmitt

Publié dans Balades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Denis S. 12/10/2016 09:41

Que l'Alsace est belle !
Ca donne envie, une fois mes genoux "guéris", de reprendre la marche...

Marie-Colette 12/10/2016 08:47

Très beau reportage !
C'est en effet une superbe balades !